jeudi, juin 27, 2019
Store Dronevolt Blog

Fly More Combo, le meilleur du Spark !

Laurent Ducros 12 décembre 2017 Drone Commentaires fermés sur Fly More Combo, le meilleur du Spark !

Si nous vous avons présenté le Spark lors d’une prise en main rapide organisée par le staff DJI, nous avons voulu revenir sur la version Fly More qui offre bien plus pour un pilote débutant dans le domaine des drones de loisir.

spark-7

2 batteries pour voler plus.

Si l’option de base est intéressante pour son prix et le public à laquelle elle s’adresse (débutants dans le domaine des drones), nous ne pouvons que vous conseiller de vous intéresser à cette version faite de Bonus. Commençons par la radiocommande qui assure une connexion fiable avec le Spark. Certes nous n’avons pas le retour sur l’écran d’informations télémétriques mais elle se couple aisément avec cette dernière via wifi. Elle reprend la forme de celle du Mavic Pro avec ses deux bras qui permettent d’y loger n’importe quel smartphone jusqu’au format XL.

spark-12

Les 2 batteries ne seront pas de trop et pour être sincère, une 3ème vous assurera 30 à 40 minutes de vol sans sourciller. Le hub de chargement offre pour le coup 3 logements de chargement, un signe qui ne trompe pas. Ce dernier est vraiment compact et sait se faire oublier au fond de sa sacoche de transport. le temps de charge est inférieur à une heure. Un bon point.

sparkDJI a retenu la leçon du Mavic Pro qui malgré sa sacoche ultra compacte souffre d’un petit manque de place pour y installer le drone et sa radiocommande. Ici, chaque élément trouve sa place et respire. Pour le coup la sacoche de transport est plus grande que celle du Mavic Pro. Un compromis acceptable à la vue de la taille de l’ensemble. Pour finir le tour d’horizon de ce combo, vous trouverez bien entendu un jeu d’hélice supplémentaire ainsi que les câbles (micro usb) afin de connecter le Spark à un ordinateur.

spark-38

spark-37

DJI a ajouté 4 protections d’hélices qui garantiront au pilote une sécurité supplémentaire pour celui qui pilote avec le mode « Gesture » ou en vol en intérieur.

spark-36

Mise à jour, vous avez le choix.

Une fois connecté vous avez 2 manières de faire les mises à jour, soit en OTA (on the air), sans fil via le réseau wifi ou bien par le DJI assistant en ayant pris soin de télécharger le logiciel (compatible Windows, mac).
Nous avons une préférence pour la connexion filaire pour sa robustesse mais une fois sur le terrain vous n’aurez pas le choix. c’est donc via l’assistant DJI que nous avons mis à jour le Spark. DJI nous a habitué à de très nombreuses corrections lors de ses lancements de produit, gage de suivi dans le traitement des bugs.

Une fois la connexion effectuée, les mises à jour ne durent que quelques minutes. Nous n’avons jamais eu de soucis par ailleurs avec les mises à jour par wifi. Il faudra juste avoir un bon réseau pour que les mises à jour sur le lieu de vol se passent bien.

spark-13

Dès lors qu’une mise à jour est nécessaire comme ici les No-fly Zone, une fenêtre apparaît. Un simple clic suffit.

IMG_3873

 

 

Tests en vol, nos impressions.

Lors de la prise en main du Spark, nous vous avions présenté tous les modes « gestures » qui permettent de contrôler votre drone par des déplacements de la main. http://store.dronevolt.com/blog/prise-main-spark/

DJI SPARK-34

Nous avons piloté à nouveau dans ce mode et nous avons pu constater que depuis les dernières mises à jour, un gain de réactivité se fait sentir, surtout dans la phase d’acquisition et de reconnaissance du pilote.

Revenons au pilotage par radiocommande. Pour connecter le Spark, il faut le connecter à un smartphone. La connexion se fait via le réseau wifi nommée Spark-RC-…… Une fois connecté nous n’avons pas connu de coupures lors des vols. Bien entendu nous ne pouvons que vous conseiller de charger à 100 % votre smartphone. Une petite batterie externe n’étant pas une mauvaise idée si vous devez faire plusieurs vols. IMG_3872

L’écran de DJI GO 4 est identique à celui de tous les modèles de la marque ce qui ne permet de ne pas se perdre dans les menus. L’acquisition GPS est un peu plus longue qu’avec un Mavic Pro, mais rien de rédhibitoire. La mise sous tension est un classique chez DJI. Un appui court et un long sur l’interrupteur de la radiocommande permet de lancer l’appairage. Une led rouge indique que celle-ci n’est pas connectée au Spark. Elle devient verte dès lors que la connexion wifi a lieu.

IMG_3875

Il est bien entendu possible de décoller en mode automatique ou en mode manuel. Dans ce dernier mode il suffit de croiser les deux commandes vers le bas et le centre. Les moteurs en marche et l’acquisition des GPS effectué, le décollage est franc. Le petit dernier de DJI ne souffre pas d’anémie et on sent que l’ensemble possède des chevaux sous le capot. Les sensations de pilotage sont excellentes et ce malgré la compacité du Spark. Il ne sert à rien de surpiloter, le Spark se comporte comme n’importe quelle autre machine, que ce soit un P4 ou un Mavic Pro. Evidemment sa petite taille et son poids mini lui confère cette attitude de « bourdon ».

spark-9

Bien que compact le Mavic Pro fait figure de géant par rapport au Spark.

En mode Sport, cela devient un vrai plaisir de pousser sur le manche en translation. La vitesse est plus impressionnante encore du fait de la taille du Spark. Heureusement celui-ci conserve le mode GPS, très pratique si vous perdez de vue cette petite machine. Il suffira de tout lâcher afin de reprendre la main sur le pilotage.

Nous avons testé les protections d’hélice qui s’avèrent très efficaces aussi bien avec un mur qu’avec une branche. Elle est d’autant plus utile si vous pilotez en mode « Gesture ».

spark-10 spark-18

L’autonomie du Spark est inférieure à ses ainés. Nous avons réalisé plusieurs vols et nous sommes arrivés à la conclusion qu’en conservant une marge de sécurité (de l’ordre de 20 %), il était possible de voler une bonne dizaine de minutes (12 en général). Cela dépend du style de pilotage et des conditions météo.  En 2017, 12 minutes peuvent paraître peu mais c’est suffisant pour prendre du plaisir et se concentrer sur des prises de vue de qualité. L’intérêt du combo Fly More réside dans sa deuxième batterie. Elle est nécessaire voire indispensable. Bien entendu il est possible de dépasser les marges que l’on s’impose (20 % de réserve) mais c’est au détriment de la longévité de la batterie.

IMG_3876

Les modes de pilotage avancés sont connus désormais et offrent au pilote débutant de belles images sans se soucier de croiser les manches pour le pilotage.

Prise de vue Photo et vidéo.

La nacelle est stabilisée sur 2 axes. Pour l’anecdote il s’agit de la même nacelle que celle de l’Inspire 2 (celle qui sert au pilote).

En mode photo, la dynamique du capteur est excellente et nous avons été surpris de retrouver des détails dans les ombres.
Un nouveau mode est apparu avec la sortie du Spark, il s’agit du mode Panorama. Il n’est pas simple de réaliser des panoramas manuels (il faut régler l’angle de chaque prise de vue). Avec cette fonction, que nous espérons voir sur le Mavic Pro, la prise de vue est automatisée. 2 dossiers apparaîtront sur la carte micro SD : un avec les différentes prises de vue et un avec une photo déjà montée. Le résultat est plus que probant et nous n’avons pas constaté de décrochages dans les différents assemblages.  (photos non retouchées, brutes de capteur).

IMG_3877

100_0006_20170906231514

En mode vidéo, le Spark s’en sort plutôt bien. Evidemment l’absence d’un troisième axe (le lacet) sur la nacelle se ressent un peu mais une fois visualisées les vidéos sont très propres. C’est d’autant plus remarquable que le jour des prises de vue, il y avait plus de 20 km/h de vent.

Autant dire que pour celles et ceux qui veulent faire du contenu pour du web par exemple, le Spark sera un fidèle compagnon.

Tour d’horizon des accessoires.

Chez Dronevolt, nous sommes des utilisateurs, pilotes et passionnés. Christophe nous a déniché des accessoires qui vont vite devenir indispensables pour votre Spark. Nous vous présentons en photos les accessoires que nous avons choisis à commencer par le capot en plexi pour la caméra. Même si celle du Spark est particulièrement robuste, la vocation de ce petit drone est de trainer dans un fourre-tout ou un sac à dos. Cette protection en plastique rigide se clipse très facilement et permet de protéger efficacement la nacelle dans tout vos déplacements.

spark-17

Les extensions pour le train sont tout aussi indispensables si vous n’avez pas l’intention de décoller systématiquement du creux de la main. Nos photos l’attestent, une herbe haute ne fera plus peur au Spark.

spark-24 spark-25

Booster de signal.

Ce booster de signal permet de gagner au minimum 40 % en terme de portée. Le signal est plus robuste. Il se glisse sur les antennes du spark. Il est également compatible avec le Mavic Pro. C’est un accessoire d’autant plus utile, que le Spark communique avec sa radiocommande par wifi. Même si nous n’avons connu de coupures lors de nos vols la présence de relais sur votre lieu de vol pourrait dégrader la liaison wifi. Qui peut le plus…

MAVIC-PRO-Spark-T-l-commande-Signal-Booster-Pliable-Antenne-Signal-Am-liorer-Sp-culaire-D.jpg_640x640

Le tour de cou

La pièce qui retient la dragonne se clipse sur la tranche de la radiocommande. Un accessoire bien pratique  pour le confort du pilote.

spark-3

Conclusion

La version  » Fly more  » du Spark est un upgrade sérieux. La radiocommande nous a séduit par sa prise en main et la souplesse de ses commandes, quant aux protections d’hélices elles offrent au pilote débutant ou volant dans un endroit exigu, une sécurité supplémentaire.

Pour ceux et celles qui veulent découvrir le monde des drones de loisir sans prendre de risques, le Spark est une  belle opportunité.

 

Retrouvez les produits sur notre store :

Spark en version « Fly More Combo » : http://bit.ly/2iTawZE

Protections d’hélices : http://bit.ly/2AS0sIE

Hub de chargement batteries : http://bit.ly/2BhJWEn

Radiocommande Spark : http://bit.ly/2C1dAui

Sacoche de transport : http://bit.ly/2Bk4gF6

Booster de signal radiocommande : http://bit.ly/2ytccmc

Trains d’atterrissage : http://bit.ly/2hPqaod

Sangle tour de cou : http://bit.ly/2yzSUv8

Protection nacelle : http://bit.ly/2zlw7QQ

Batterie Spark : http://bit.ly/2yn8GWn

About The Author

Comments are closed.