mercredi, juillet 17, 2019
Store Dronevolt Blog

Hexo+ Le drone tout shuss !

DRONEVOLT 3 mai 2016 Drone Commentaires fermés sur Hexo+ Le drone tout shuss !

Web

HEXO+-78

Les Go Pro prennent de la hauteur grâce à l’Hexo+. C’est Squadrone system, une société Française basée à Grenoble , qui a développé l’Hexo+.

Nous avons essayé cet Hexacoptère fait pour les free riders et autre sportifs qui souhaitent filmer leurs exploits vue d’en haut.

Unboxing et tour du propriétaire.

La boite est super compacte et très complète. Il ne manque rien !

Hexo_Box

HEXO+3.0_3-4_below_flying

 

 

 

La coque est particulièrement rigide. Le logement pour la batterie est amovible. Un seul interrupteur « jaune » sert à la mise sous tension de l’Hexo+. Il se situe sous la coque. Une led rouge ou bleue placée sur l’avant du fuselage informe le pilote quant à la situation du drone (rouge clignotant signifie qu’il y a un problème, fixe rouge que l’Hexo+ est en cours de positionnement et fixe bleu qu’il est prêt au décollage. Les hélices sont rigides et déjà en place. (On revient sur ce point dans le montage). Elles sont soient grises ou bleues en fonction de la couleur du moteur. Impossible de se tromper avec un peu d’attention. Le chargeur comme la nacelle ne sont pas propriétaire. La nacelle vient de chez Walkera et le chargeur quant à lui de chez Ev Peak . La batterie est une 3S. La charge se fait en 45 minutes, montre en main, ce qui est plutôt rapide car la moyenne des charges se situe autour de 1h 30.

Montage et prise en main.

C’est un jeu d’enfant car il n’y a rien d’autre à faire que d’insérer les trains dans le fuselage et d’installer la nacelle.

Le montage de la nacelle G3D se fait en un tour de vis. Elle vient se glisser sur un rail à l’avant du fuselage. Le câble de connexion vient s’insérer juste derrière. Il n’y a rien d’autre à faire concernant cette nacelle. On peut rentrer bien entendu dans les paramètres mais celle ci marche très bien sortie de la boite (compatible avec la go pro 3 et 4).

Les hélices quant à elles sont livrées montées. Comme à chaque vol il faudra vérifier le serrage de chaque hélice. Pour le sens du montage, il n’y pas d’erreur possible. Hélice bleue sur moteur bleu, hélice grise sur moteur gris.

 

HEXO+-4

 

L’Hexo+ est livré avec une sangle pour fixer la gopro et permettra de la retirer facilement pour recharger la batterie par exemple voire pour retirer la micro sd.

HEXO+3.0_below_zoom _webOnly-2

 

Quant au chargeur, il est plutôt puissant car il permet de recharger la batterie en moins d’une heure (en général 45 minutes).

 

HEXO+-27

 

L’application Hexo+,

L’application communique en bluetooth avec l’Hexo+. Un parti pris qui permet de ne pas trop consommer d’énergie, du moins sur le Smartphone.

Une série de conseils vous permet de ne rater aucune étape avant le vol, comme par exemple la calibration du drone et du Smartphone.

Toutes les mises à jour se font sans câbles et de manière très intuitives. Celle ci prend en général quelques minutes. Nous l’avons même réalisée sur le terrain avec une connexion 4G. Une barre d’avancement permet de savoir quand se termine la mise à jour.

Par ailleurs la calibration du compas est un élément important de toute préparation d’un vol. Il suffit de suivre ce tutoriel video.

 

7O kms en vol.

 

HEXO+-21

 

Il faut penser à 3 choses avant de faire voler l’Hexo+ :

Charger la batterie, la Go Pro et le Smartphone !

L’appairage avec l’Hexo+ ne prend que quelques instants. Il faut veiller à couper le wifi et lancer le bluetooth. La connexion est robuste et fonctionne à plus de 50 mètres (voire 100 mètres) du fait d’une antenne à haut gain et un système bluetooth class 1.

Une fois sur la dernière page vous vous trouver au cœur des prises de vue de l’Hexo+ et la partie automatisation du vol.

Les décollages et atterrissages se font en espace dégagé. En effet l’Hexo+ n’est pas équipé d’un système d’évitement d’obstacles.

Une led bleue fixe indique que l’Hexo+ est prêt au décollage.

Une fois en vol l’Hexo+ se positionne face au sujet, après un calibrage de sa position (une rotation sur 360 degrés). C’est à ce moment là que vous pouvez ranger votre smartphone bien au chaud dans un poche.

 

12 scénarios sont proposés au pilote. De la prise de vue statique à une prise de vue  plus dynamique (follow close, slide sideaway). Les scénarios sont en anglais.

Hexo_App_MU_2

HEXO+ 28

Une vidéo vaut mieux qu’un long discours. L’équipe de Squadrone System a eu la bonne idée de filmer les actions liées aux scénarios.

 

L’un des modes le plus utilisé est le le follow close. L’Hexo+ se place à 7 mètres de haut et 10 mètres de distance. Il ne faut pas oublier qu’il s’agit d’une go pro et qu’à ce titre la caméra est un modèle ultra grand angle. Le sujet paraît plus éloigné qu’il ne l’est réellement. Il faut garder cette idée à l’esprit.

Le 360 close ou far away est très sympa est très difficile à réaliser en terme de pilotage pur, par contre le sujet doit être fixe. Ici tout est automatisé. Il suffit d’appuyer sur la fonction pour qu’un à rebours annonce que la prochaine séquence est prête à être réalisée.

Pour terminer avec les 12 scénarios, on peut facilement, passer d’un mode à l’autre en plein vol. La seule contrainte à ce jour est qu’il faudra relancer l’application et le drone une fois posé.

En effet un « re » décollage juste après un atterrissage n’est pas possible. Squadrone system travaille sur une mise à jour pour cet été.

L’autonomie est correcte et dépend des modes de vol. Nous avons mesuré une dizaine de minutes (de 10 à 15), toujours en fonction des scénarios mis en œuvre. En effet un follow close sera toujoursplus gourmand qu’un mode Hover close où l’Hexo+ est statique.

 

 

Conclusion.

L’Hexo+ est le seul drone du marché qui se pilote sans radio. Il permet aux plus grand nombre de découvrir son activité favorite vu du ciel en toute simplicité. L’Hexo+ est disponible chez http://store.dronevolt.com/fr/hexo-/2348-hexo-.html avec une assistance technique dès la mise en service.

 

 

 

About The Author

Comments are closed.