jeudi, juin 27, 2019
Store Dronevolt Blog

Typhoon H « The Next Generation »

DRONEVOLT 3 août 2016 Drone Commentaires fermés sur Typhoon H « The Next Generation »

Prise en Main du dernier Né de chez Yuneec

TYPHOON H-2

Dans un futur proche les drones éviterons les obstacles et permettront de filmer à un seul opérateur.

Un début de roman de science fiction ?

Pas vraiment…

Yuneec a fait une forte impression lors de la présentation du Typhoon H Advanced qui pouvait en temps réel éviter tous les obstacles sur sa route.

Le Typhoon H certifié S3 (moins de 2 kilos) offre des options que l’on trouve sur des modèles plus gros et plus chers :

Hexacoptère, train rentrant, nacelle 3 axes orientable sur 360 degrés, caméra 4 k…Autant dire que 1399 euros, Yuneec a lancé un pavé dans la marre !

Nous avons pris en en main ce drone « yun…ique » . Autant vous dire que nous n’avons pas été déçu !

 

Unboxing.

Le packaging est de qualité. Tous les éléments sont présentés dans une boite en polystyrène dense. La radio, les accessoires (antennes), les hélices, le chargeur, la batterie. En fait il ne manque rien et c’est la force du typhoon H. Vous n’aurez même pas besoin d’une tablette ou d’un téléphone pour avoir un retour d’image.

Le tour du propriétaire

Le Typhoon H Advanced est un petit hexa qui surprend par sa taille. Equipé d’un train rentrant et sur équipé, il semble plus gros qu’il ne l’est réellement. Un bon point qui permettra de l’emmener partout. Sur cette version, Yuneec ne fournit pas de sac à dos de transport.

Le plastique est de bonne facture et le train est solidement fixé à l’ensemble ne laissant aucun doute sur la longévité du Typhoon car Yuneec a associé le carbone au plastique offrant un ensemble rigide et léger.

Tout comme le train, les bras se rétractent le long du fuselage offrant une meilleure compacité. les bras sont maintenus par des rivets qui font office de charnières

Les hélices quant à elles sont des 9,5 pouces à fixation rapide. Cette tendance devient la norme et offre la sécurité de ne pas se dévisser en vol.

Pour finir, la batterie (unique sur cette version) est une 4 s de 5400 mAh offrant 25 minutes d’autonomie.

 

La ST16, une belle radio tout équipée.

 

Celle ci a fait coulé beaucoup d’encre car elle est belle tout simplement. La couche logicielle implantée par Yuneec est particulièrement robuste et fonctionne sous Android. Comme il s’agit d’une tablette de 7 pouces, vous pourrez vous en servir pour surfer également. Cela peut être utile sur le terrain afin de trouver une information.

Cette radio est une 16 voies d’un peu plus de 1 kilo. Elle possède deux antennes, une pour la télémétrie en 2,4 GHz, l’autre pour le retour vidéo en 5,8 GHz.

Les menus sont  en Anglais. Petit regret car nous aurions aimé une traduction en Français. Tous les modes de vol sont disponibles du mode 1 au mode 4. Pour ceux qui se posent encore la question, le mode 1 est devenu le plus commun (il ressemble au pilotage des hélicos grandeurs) alors que le mode 2 correspond au mode utilisé par les modélistes, du moins en France. Le changement de mode se fait naturellement par le biais de l’interface.

La liaison est solide malgré l’attente un peu longue du retour vidéo qui vient d’être corrigée par une mise à jour.

Pour conclure avec la radio, le Typhoon H Advanced permet de jumeler 2 radios en « team mode » afin de travailler à deux.

 

yuneec-typhoon-h-controller_78f55eec-9318-44e6-a014-69d9ac6fc8d1

 

En vol 

TYPHOON H

Comme pour la famille des Typhoon comme le 4K, la mise en oeuvre est classique. La radio est allumée en premier. Le typhoon H en second.

Nous avons trouvé la connexion un peu lente (liaison vidéo). Yuneec vient de corriger ce problème par une mise à jour.

Une fois les satellites lockés (GPS et Glonass Russe), il suffit d’appuyer sur l’interrupteur rouge (commun à toutes les radios de la marque) pour débuter la séquence de démarrage.

Les moteurs en marchent il ne reste plus qu’à décoller. Une fois en stationnaire, on peut rentrer le train. Cela donne tout de suite une allure très pro au Typhoon H. Le train remontent au dessus de l’horizontal permettant de dégager complètement la vue.

les différents modes sont  classiques pour les connaisseurs de la marque.

la sensation de pilotage est excellente. Tout de suite on sent que le Typhoon a « la pêche ». Les montées sont franches, les translations tout autant. On note une petite inertie autour du neutre (un peu comme de l’exponentiel). C’est une habitude à prendre et cela s’avère confortable à l’usage.

Cette radio offre un vrai confort d’utilisation. Il faut veiller à  vérifier tous les interrupteurs car il devient facile de couper une option comme l’anticollision. vous vous retrouvez avec une fonction que vous pensez active et qu’elle  ne l’est pas.

A propos d’anti collision, celle ci est efficace pour les objets d’une certaine taille mais ne permet pas d’éviter les brindilles…A bon entendeur !

Bien entendu le module Realsense, développé en partenariat avec intel permettra d’éviter des objets de toutes tailles y compris des câbles électriques. Nous vous tiendrons informé de cette mise à jour imminente (disponible courant Août).

la vitesse de transition est digne des meilleurs drones du marché. GPS coupé (avec la mise à jour), la vitesse frôle les 90 kms/h.

L’autonomie dépend bien entendu du mode de prise de vue. Disons que les 20 minutes sont atteignables sans soucis. Bien entendu il vaut mieux s’équiper d’une deuxième batterie car la charge est relativement longue (autour de 2 heures).

 

Capture d’écran 2016-07-26 à 00.52.42

Prise de vue CGO3+

Yuneec a repensé sa caméra pour qu’elle puisse tourner sur 360°. Cette option est une avancée majeure pour ce type de drone. En effet il s’agit bien de faire des travelling, des rotations fluides, bref de faire des vidéos à deux (dès lors que l’on appaire deux radios).

La distorsion est bien contrôlée et la colorimétrie est mieux ajustée que sur les versions précédentes.

Bien entendu il est possible de filmer dans tous les formats jusqu’au 4K ( à 30 images par seconde). Une carte de 16 go est également fournie dans le kit.
Si le 4K n’est pas si répandu, il est tout de même dommage de s’en priver. Pour la prise de vue il est d’ailleurs souhaitable de filmer en 4k et de descendre la résolution (en full Hd par exemple) en post production.

Il est possible de travailler en manuel ce qui pour un pro est indispensable.

Conclusion.

 

Le Typhoon H Advanced est déjà un best seller pour ceux qui en veulent plus pour un prix contenu !

http://store.dronevolt.com/fr/drones-yuneec/2392-yuneec-typhoon-h-advanced-drone.html

Découvrez également Pack Yuneec Typhoon H Advanced avec 1 batterie supplémentaire et 3 filtre:

http://store.dronevolt.com/fr/home/2649-pack-yuneec-typhoon-h-advanced-avec-1-batterie-et-3-filtres.html

et le Pack Yuneec Typhoon H Advanced avec 2 batteries supplémentaires et 3 filtres:

http://store.dronevolt.com/fr/home/2650-pack-yuneec-typhoon-h-advanced-avec-2-batterie-et-3-filtres.html

La révolution est en marche et Yuneec vient de marquer les esprits avec le Typhoon H.

La version Pro équipé du Realsense va bientôt débarquer chez Dronevolt.

http://store.dronevolt.com/fr/drones-yuneec/2393-yuneec-typhoon-h-pro-intel-realsense.html

TYPHOON H-9

 

 

About The Author

Comments are closed.